Bienvenue sur les pages du Ministère fédéral des Affaires étrangères

La coopération au développement maroco-allemande

25.04.2018 - Article
Centrale Solaire Noor à Ouarzarzate
Centrale Solaire Noor à Ouarzarzate© Masen

La coopération au développement est un pilier central des relations avec le Maroc. L’Allemagne figure parmi les plus importants bailleurs de fonds bilatéraux du Royaume.

Les Objectifs de développement durable, rassemblés dans l’agenda 2030 et établis par les États membres des Nations Unies en septembre 2015, constituent le cadre d‘orientation de la coopération au développement avec le Maroc.

Les secteurs  prioritaires de la coopération maroco-allemande sont « l’énergie », « l’eau » et « le développement économique durable ». Par ailleurs,  des projets sont également réalisés dans les domaines de « l’environnement », de « la gouvernance démocratique/régionalisation » et de « la migration ». « L’égalité des sexes » est un sujet transversal qui est intégré dans tous les projets.

 

Coopérative de dattes
Coopérative de dattes© GIZ

Les projets sont développés avec le gouvernement marocain et convenus lors des négociations intergouvernementales.

Pendant la période 2015-2019, environ 490 millions d’euros par an ont été mis en moyenne à la disposition du Maroc, dont environ 92 % pour la Coopération financière (en majorité sous forme de prêts) et  8 % pour la Coopération technique.

En 2019, l’Allemagne s’est engagée avec  588,9 million d’euros, dont  571 millions d’euros  au titre de partenariat pour encourager les réformes. Ce partenariat  vise à  promouvoir les investissements privés et le développement économique durable.

Du côté allemand, les projets de la Coopération technique sont  mis en œuvre par la « Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) », qui est une entreprise publique. La mise en œuvre des projets de la Coopération financière est assurée par la Banque publique pour le développement « Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW) ».


Les secteurs  prioritaires de la coopération maroco-allemande

Le secteur de l’énergie est le secteur qui bénéficie du plus important appui de l’Allemagne au Maroc. Depuis quelques années, les deux pays se sont engagés dans une véritable transformation énergétique accordant une place prépondérante aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique conformément à la stratégie nationale du Maroc. Un partenariat énergétique maroco-allemand a été fondé en 2012 à travers lequel un dialogue institutionnel en politique énergétique s’est établi.

En matière d'énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, les projets de la Coopération technique allemande en cours permettent de répondre aux besoins identifiés en matière de renforcement institutionnel et juridique, de recherche appliquée, de développement des capacités et d'implication du secteur privé.

La Coopération financière allemande soutient le gouvernement marocain pour la mise en œuvre de sa stratégie énergétique nationale à travers le financement des quatre centrales solaires du complexe solaire à Ouarzazate, du complexe solaire Noor Midelt, des centrales photovoltaïques dans l’Atlas et à Argana, du programme éolien intégré, du programme lampes basse consommation, de l’efficacité énergétique dans les bâtiments publics, du projet de renforcement du réseau électrique et du projet de réhabilitation et de télégestion des centrales hydroélectriques.

La gestion intégrée des ressources en eau est au cœur de la Coopération technique et financière dans ce secteur. Pour permettre une exploitation durable des ressources en eau, il est nécessaire de parvenir à un équilibre entre les différentes exigences d’utilisation des ressources en eau et de trouver le plus large consensus possible avec la participation de tous les usagers.

La coopération dans ce domaine porte sur l’alimentation de la population en eau potable surtout en milieu rural, l’assainissement, l’irrigation, la conservation et le stockage des eaux ainsi que sur la protection contre les inondations et l’érosion.

Dans ce secteur l’engagement de l’Allemagne porte principalement sur le soutien aux micro-, petites et moyennes entreprises (MPME) afin d'augmenter durablement leur croissance et de générer des effets positifs sur l'emploi.

Dans le cadre du partenariat pour encourager les réformes, un montant de l'ordre de 450 millions d'euros a été affecté au financement à l'appui des reformes du secteur financier. L’appui de la  KfW se focalise sur l'amélioration de l'inclusion financière, la promotion du développement du marché des capitaux et la stabilité  du secteur financier. Elle apporte aussi son soutien à la mise en œuvre d’un mécanisme de garantie des crédits qui garantit les prêts bancaires accordés aux  MPME afin de faciliter leur accès au financement. L’engagement de la GIZ  a pour objectif de renforcer la compétitivité et la capacité innovante des MPME et contribuer à l’amélioration des conditions-cadre règlementaires et la progression de la mise en place d’écosystèmes régionaux de promotion des MPME.

En outre, la GIZ  réalise  des projets visant à promouvoir l'employabilité, en particulier des jeunes dans les zones rurales et périphériques. La GIZ soutient également le gouvernement marocain dans la mise en œuvre de la stratégie nationale de la formation professionnelle 2021 et de la feuille de route pour le développement  de la formation professionnelle.










.


Les acteurs allemands de la coopération au développement maroco-allemand

Retour en haut de page